Что мы знаем о праздновании Пасхи во Франции


La Pâques : symbole de notre délivrance

 

  Il existe deux fêtes de pâque qu’il convient d’élucider.

La première qui s’écrit Pâque sans S est la pâque juive.

Elle est célébrée en souvenir de la sortie de l’Égypte du peuple de Dieu.

Ce fait marque le passage des hébreux de l’esclavage à la liberté, de la souffrance à la délivrance.

Les chapitres 11,12et 13 du livre d’Exode nous donnent plus de précision sur les évènements qui se sont passés à cette époque de la vie du peuple de Dieu.

Les israélites s’étant retrouvés en Egypte à cause de la famine au temps où Joseph occupait le rang de ministre, à la tête de la maison de pharaon (Genese41.37-41), va finir par être réduit à l’esclavage par le nouveau pharaon qui s’inquiétait de la croissance du peuple de Dieu.

Après près de 400 ans d’esclavage, Dieu va susciter Moïse pour faire sortir son peuple du pays d’Egypte.

Malheureusement pharaon va s’y opposer.

Alors pour contraindre pharaon à laisser partir son peuple, Dieu va frapper l’Egypte de dix plaies.

C’est donc à la dixième plaie que va être institué la pâque.

Cette plaie, c’était la mort de tous les premiers nés des égyptiens.

Pour que les familles juives soient épargnées, Dieu par la bouche de son serviteur mMïse va ordonner aux israélites d’immoler dans chaque famille un agneau mâle sans défaut dont le sang servirait à couvrir les portes et les linteaux des portes ou l’on mangera.

Et lorsque l’éternel passera pour frapper de mort tous les premiers nés des égyptiens, il épargnera les familles israélites à cause du sang appliqué sur les portes qui lui servirait de signe.

C’est ainsi que l’éternel frappa tous les premiers nés des égyptiens y compris celui de pharaon qui va finir par laisser les Israelites sortir de l’Egypte par leur traversée miraculeuse de la mer des Roseaux

Chaque année donc à la même date, les juifs célèbrent cette délivrance comme il a été prescrit.

Mais il est important de souligner que cela préfigurait ce qui devait arriver, à savoir le sacrifice de Jésus-Christ pour le salut de l’humanité.

La seconde fête, pâques avec S est « les pâques chrétiennes ».

Cette fête est célébrée pour marquer la mort et la résurrection du seigneur Jésus-Christ.

Pour tous les chrétiens, la fête de Pâques doit constituer le symbole de la délivrance et du salut que Dieu accorde aux hommes.

Deux éléments importants se dégagent dans la « pâques » chrétienne : la mort et la résurrection de Jésus-Christ.

La mort de Jésus-Christ

Colossiens2.13-14 3:

«Vous qui étiez morts par vos offenses et par l’incirconcision de votre chair, il vous a rendus à la vie avec lui, en nous faisant grâce pour toutes nos offenses;

  il a effacé l’acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l’a détruit en le clouant à la croix;  il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d’elles par la croix.»

La mort de Christ est pour le croyant le symbole de la délivrance du péché et de ses conséquences. Car le péché conduisait l’homme à la mort.

Christ par sa mort a non seulement effacé ces péchés mais a brisé leurs pouvoirs.

De sorte que celui qui croit en Jésus ne subit plus les conséquences du péché, la mort, mais est rendu à la vie.

Car le salaire du péché c’est la mort mais le don gratuit de Dieu c’est la vie éternelle en Christ-Jésus notre seigneur. ()Romains6.23.

Christ n’a pas seulement délivré le monde, du péché, il a aussi par sa mort remporté la victoire sur toutes les puissances des ténèbres.

Il les a dépouillées de leur pouvoir et les a livrées à la honte.

Par sa mort donc Christ nous délivre du pouvoir des ténèbres, de Satan et des démons.

La résurrection de Jésus-Christ

1Corinthiens15.54:

«Lorsque ce corps corruptible aura revêtu l’incorruptibilité, et que ce corps mortel aura revêtu l’immortalité, alors s’accomplira la parole qui est écrite: La mort a été engloutie dans la victoire.

O mort, où est ta victoire? O mort, où est ton aiguillon?»

Christ par sa résurrection, a démontré aux yeux de tous sa victoire sur la mort et sur son pouvoir.

La mort est terrible et fait peur. Nul ne peut lutter contre elle. Mais elle n’a pas pus retenir Christ dans ses chaines qui a triomphé d’elle et est sortir vivant du tombeau.

Le séjour des morts n’a pas pu le retenir.

Quelle espérance pour le croyant !

La foi du croyant n’est donc pas vaine.

La résurrection de Christ laisse transparaitre la réalité de la résurrection des morts. Tous ceux qui auront placé leur foi en Christ connaitront la gloire de la résurrection. Car la mort ne pourra pas les retenir dans son sein comme elle n’a pu retenir le Christ. Le croyant se doit donc de se réjouir et de rendre gloire à Dieu car il a une espérance, la vie éternelle. Chaque jour doit donc être pour le croyant un jour de la célébration de la « pâques », symbole de sa délivrance et de l’espérance en un futur de gloire.

 

Mais comment fêter pâques ?

1corinthiens 5.6-8:

«C’est bien à tort que vous vous glorifiez. Ne savez-vous pas qu’un peu de levain fait lever toute la pâte?  Faites disparaître le vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain, car Christ, notre Pâque, a été immolé.

  Célébrons donc la fête, non avec du vieux levain, non avec un levain de malice et de méchanceté, mais avec les pains sans levain de la pureté et de la vérité.»

Le levain, c’est le symbole du péché et le pain, c’est le symbole de la vie quotidienne.

Paul invite dans ce passage les corinthiens à mener une vie quotidienne pure dépouillée de tout péché, d’où l’idée de célébrer pâques chaque jour de sa vie.

Elle consiste en une vie de piété et de consécration à Dieu.

Le levain d’Hérode était la politique, celui des saducéens, l’incrédulité et celui des pharisiens la religiosité. 

Pâques symbole de notre délivrance doit être fêtée dans un esprit d’adoration et de consécration à l’Eternel, pour le salut qu’il nous accorde par la mort et la résurrection du seigneur Jésus-Christ.

En outre, si vous êtes encore sous le pouvoir du péché, des puissances des ténèbres ou de leurs œuvres, c’est l’occasion de recevoir Christ dans votre vie afin d’expérimenter sa délivrance et son salut.

Bonne fête à tous et à toutes et que Dieu vous bénisse.

 

Source: http://nouvellealliance.ivoire-blog.com/






See also:
Яндекс.Метрика